Philipsburg, le temple du shopping

Philipsburg, capitale hollandaise

L’histoire de Philipsburg, capitale hollandaise

Dès l'arrivée des premiers colons hollandais, en 1631, la bande de sable séparant la baie de Great Bay du Grand étang salin est choisie pour l'implantation d'un village. Ce dernier, construit au départ dans la partie ouest au pied du Fort Amsterdam, s'étend petit à petit vers l'Est. John Philips, colon d'origine écossaise, développe cette bourgade entre 1735 et 1746. L'apparition des usines à sucre dans l'île provoque un essor économique considérable ainsi qu'un afflux d'immigrants. Il devient nécessaire d'installer des administrations. John Philips est alors nommé commandant de l'île et encourage la modernisation de la récolte de la canne à sucre, du café et du coton. La baie abritée faisant face à la ville permet l'exportation des denrées agricoles et du sel. C'est en 1738 qu'apparaît pour la première fois le nom de Philipsburg, bien que Philips n'en soit pas le fondateur. La ville s'est aujourd'hui étendue sur toute la langue de sable et accueille chaque année plus d'un million de croisiéristes en escale.

Le shopping à Philipsburg

Dans la rue principale de Philipsburg, Front Street, les échoppes se succèdent, vendant bijoux et objets de souvenir. Une promenade le long du bord de mer a été aménagée, longée de restaurants et de bars en tout genre. Sur ce « boardwalk », les touristes peuvent venir se promener, profiter du shopping ou d’un apéro en terrasse. Philipsburg étant la capitale du « duty-free », les magasins qui bordent Front Street et Back Street, les deux rues principales de Philipsburg, proposent de nombreux produits à des prix détaxés : bijoux, parfums, appareils Hi-fi et électroménager, vêtements...

The Courthouse

Utilisé comme tribunal par les gouverneurs successifs, the Courthouse, situéau cœur de Front Street, rue principale de Philipsburg, face au Cap’tain Hodge’s Warf, est l'un des monuments les plus célèbres de la partie hollandaise de l'île. Ravagé par les ouragans, il a, chaque fois, été restauré.

Le gouvernement de Sint Maarten en est propriétaire et l'a fait inscrire sur la liste des monuments historiques majeurs.

Le musée de Sint Maarten

Situé à Philipsburg, au N°7, à l’Est de Front Street, le musée de Sint Maarten présente une halte historique qui retrace les grandes périodes, depuis les Arawaks jusqu'à nos jours. Exposition d'artisanat local, de photos anciennes et de différents objets du passé.

  Incontournables
Partager