Survoler Saint-Martin en gyrocoptère

Survoler Saint-Martin en gyrocoptère

Saint-Martin n’est jamais plus belle que vue du ciel. Présente dans la Caraïbe depuis plus de 15 ans, l’équipe de SXM Gyrocopter s’est installée sur l’île il y a quelques années. Elle propose des baptêmes de l’air et des vols touristiques en gyrocoptère. Une expérience unique à vivre au moins une fois, pour se rappeler de Saint-Martin toute sa vie. 

Préparation et décollage

Direction l’aéroport de Grand Case pour rencontrer les membres de l’équipe de SXM Gyrocopter. On contourne l’aéroport pour atteindre la piste, accessible seulement en présence d’un professionnel. Dans un immense hangar, un beau gyrocoptère rouge nous attend. La pression et l’excitation montent. Mais pas le temps de réfléchir que l’on doit déjà monter à bord de ce petit appareil étonnant, un ULM à deux places entièrement ouvert. On nous explique les consignes de sécurité : hormis garder ses bras à l’intérieur de l’appareil et indiquer au pilote le moindre problème, il n’y a pas grand chose à faire. Une fois les caméras fixées sur l’appareil, le casque-micro vissé sur les oreilles et la ceinture de sécurité attachée, on est prêt à décoller. Il ne reste plus qu’à profiter. 

Apprécier le paysage

A mesure que l’on s’éloigne du sol, Saint-Martin se fait de plus en plus petite, et immense à la fois. On survole les quartiers jusqu’à atteindre la côte, où le bleu intense de l’océan se joint au bleu du ciel. Les fonds marins se dévoilent par la transparence de l’eau cristalline. Un véritable décor de carte postale. L’immensité de l’océan s’étend à perte de vue. Les monts verdoyants de l’île se dressent, majestueux. Le paysage est à couper le souffle. Les sensations le sont tout autant. Le pilote commente de temps à autres les paysages et les quartiers survolés.

Après un petit tour au dessus de l’îlet Pinel puis l’îlet sauvage de Tintamarre, on contourne la baie d’Anse Marcel pour rejoindre Grand Case. Au loin, si le temps est dégagé, on peut apercevoir Anguilla d’un côté, et Saint-Barthélemy de l’autre. On profite des derniers instants suspendus dans le vide avant de survoler la baie de Grand Case pour se poser sur la piste d’atterrissage. De retour sur la terre ferme, les souvenirs resteront à jamais et les images filmées par les caméras seront un petit goût de liberté à déguster dès que l’envie nous en prendra. 

  Des expériences vraiment Friendly
Partager