Infos COVID
25° 27°
Weather
Favoris 0
Deux destinations

2 destinations en une au cœur des Caraïbes

L’île de Saint-Martin se situe au cœur de l’arc antillais, dans l’hémisphère Nord, entre le Tropique du Cancer et l’Équateur et plus exactement au nord de l’archipel des Petites Antilles. C’est pour cela que Saint-Martin fait partie des îles du Nord. L’île est à la fois française et néerlandaise, divisée en deux zones géographiques distinctes. Cependant, il existe une particularité du territoire car il n’y a pas de frontière matérialisée entre les deux parties de l’île. La circulation des biens et des personnes est entièrement libre.

Vue Marigot

Saint-Martin,
l’île française

La partie française de Saint-Martin est d’une superficie d’environ 54 km². Située au nord de l’île, elle est une Collectivité d’Outre-Mer (COM). Ses habitants sont appelés les Saint-Martinois. L’habitat et les voies de circulation se concentrent principalement sur les zones basses, proches du littoral. La principale agglomération est Marigot, la capitale créole.

C’est là où se trouvent l’Hôtel de la Collectivité, la Préfecture et la plupart des administrations et services. Parmi les quartiers principaux on retrouve Terres Basses, Baie Nettlé, Sandy Ground, Colombier, Grand Case, Cul-de-Sac, Baie Orientale, Quartier d’Orléans et Oyster Pond.

Vue large Saint-Martin

Sint-Maarten,
la partie néerlandaise

Sint-Maarten est d’une superficie d’environ 34 km². Le sud de l’île fait partie des Antilles néerlandaises qui sont constituées d’un ensemble de cinq îles : Bonaire, Curaçao, Saba, Saint-Eustache et Sint-Maarten. Le 10 octobre 2010, Sint-Maarten a accédé au statut de pays autonome rattaché au royaume des Pays-Bas.

La principale ville de Sint-Maarten est Philipsburg. Située au bord de la mer des Caraïbes, la capitale néerlandaise abrite le Parlement, le Courthouse et la plupart des administrations et services. Les autres principaux quartiers de la partie hollandaise sont Dawn Beach, St Peters, Simpson Bay, Colebay, Pelican Key, Maho et Cupecoy.

La géographie de Saint-Martin,
la richesse des zones naturelles

La partie française a classé depuis plus de trente ans, une immense zone en Réserve Naturelle. Plus de 3 000 hectares et 11 km de côte sont ainsi protégées et présentent un caractère remarquable par leur biodiversité. Ainsi, les cinq principaux écosystèmes de l’île, les récifs coralliens, les mangroves, les herbiers de phanérogames, les étangs et la forêt sèche littorale sont veillés et couvés par le Gouvernement français. Les zones naturelles sont extrêmement variées. La faune et de la flore sont d’une incroyable richesse. Les fonds marins constituent l’habitat, le terrain de chasse et la zone de reproduction de nombreuses espèces protégées.

Au niveau terrestre, l’île est sculptée par les côtes rocheuses, les falaises, les plages et les mangroves. Les plages sont naturelles et recouvertes presque exclusivement de sable fin. Elles composent l’élément principal de la géographie de Saint-Martin car l’île en compte 37. La forêt constitue le deuxième élément de la typographie de l’île. Elle est à la fois tropicale avec une canopée dense au centre de l’île et aussi littorale avec des espèces dites « sèches » qui constituent la lande du front de mer. Les zones marécageuses sont constituées d’étangs et de salines Les îlets de la côte orientale comme Pinel, Petite Clef, Caye Verte, Tintamarre et les îlets de la Baie de l’Embouchure ainsi que  le célèbre Rocher créole, face à la baie de Grand Case, font également partie de cette zone sanctuarisée et constituent de beaux exemples de falaises et de côtes rocheuses.

Vue aerienne Tintamarre
Plage Grand Case

Une position stratégique au cœur des Antilles

Saint-Martin est baignée à l’est par l’océan Atlantique et à l’ouest par la mer des Caraïbes. D’une superficie totale d’environ 90 km², l’île de Saint-Martin affiche 15 km dans sa plus grande longueur et 13 km dans sa plus grande largeur. La géographie de Saint-Martin est la résultante de la dérive des plaques tectoniques. La plaque Atlantique s’est enfoncée sous la plaque des Caraïbes et a ainsi formé un chapelet d’îles volcaniques, dont Saint-Martin. Son point culminant est le Pic Paradis, situé à 424 mètres d’altitude.

Pic Paradis
Voyage avion

La Guadeloupe se trouve à 240 km environ au sud-est de Saint-Martin tandis que Porto Rico est située à 374 km à l’ouest. Un vol en avion de 45 minutes permet de relier ces îles à Saint-Martin. La géographie de Saint-Martin lui permet donc d’occuper une position centrale au cœur de la mer des Caraïbes et constitue pour la France le point le plus avancé près des côtes américaines.

Ferry Voyager vers Saint-Barth

Les îles les plus proches de Saint-Martin sont Anguilla et Saint-Barthélemy. Elles sont situées à une vingtaine de kilomètres, à moins d’une heure de bateau, il est donc facile de s’y rendre. Saba, Saint-Eustache, Saint-Kitts et Nevis sont également voisines mais plus éloignées. Les trajets se font en avion pour plus de rapidité et de confort. Saint-Martin se trouve à 7 000 km de l’Europe à environ 8 heures d’avion, temps nécessaire pour traverser l’Atlantique. L’île se trouve à 3 heures 30 de New York, à 2 heures 30 de Miami, à 1 heure 30 de Caracas (Venezuela), à 2 heures 30 du Panama. Depuis Saint-Martin, de nombreuses destinations sud-américaines sont également accessibles  comme le Brésil ou l’Argentine.

Rien que pour vous